Preview

Preview : Milan-San Remo 2016

Milan-San Remo se déroulera demain. Il est temps de faire un point sur les principaux favoris de la course et d’envisager quelques scénarios probables.

Le parcours

msr-san-remo-2-min

C’est le premier Monument de la saison et non des moindres : 293 kilomètres en territoire Italien pour la plus longue course de l’année. Comme dit précédemment, c’est logiquement la classique des sprinters. Logiquement, car les quelques côtes à gravir après tant de kilomètres dans les jambes peuvent favoriser les costauds du peloton. En effet, deux difficultés principales sont à noter dans les 20 derniers kilomètres : La Cipressa et le Poggio. La première est assez éloignée du final, ce qui n’avantage pas les attaquants. Mais un Nibali en colère ou un Van Avermaet survolant le peloton actuellement pourraient surprendre. C’est dans le Poggio que les choses peuvent s’accélérer, son ascension assez courte permettra à d’éventuels fuyards de prendre un peu d’avance avant les 2,5 kilomètres plats du final. On pense ici à Sagan, Van Avermaet, Matthews ou Cancellara.

msr-san-remo-3-min

Les 30 derniers kilomètres en détail. Au menu la Cipressa et le Poggio di San Remo !

Un sprinteur ou un puncheur ?

Pour qu’un puncheur l’emporte il faudra fausser compagnie au peloton ayant survécu les 270 kilomètres précédents, en général un groupe assez restreint de trente ou quarante coureurs. Information primordiale, en effet avec un groupe aussi réduit et éreinté par déjà 6h de course les équipes de sprinteurs n’ont plus vraiment l’occasion d’assurer un train conséquent pour revenir sur des échappés. C’est la principale interrogation pour Kristoff qui a perdu le surpuissant Paolini. Il a été l’élément déterminant pour la victoire de Kristoff en 2014 et sa 2ème place l’année suivante. Le train actuel de la Katusha est-il en mesure d’amener Kristoff jusqu’aux 500 derniers mètres ? On ne doute pas de Morkov, Haller et Guarneri mais l’absence de Paolini inquiète.

Avec l’absence de Degenkolb, le tenant du titre, on peut voir la Cofidis (pour Bouhanni) et Dimension Data (pour Boasson Hagen essentiellement) donner un coup de pouce providentiel à Katusha en cas d’une attaque de puncheurs dans le final.

Les favoris au sprint

***Alexander Kristoff

**Nacer Bouhanni

*Fernando Gaviria

*Mark Cavendish

Les favoris en cas d’attaque

***Michael Matthews

***Fabian Cancellara

**Peter Sagan

**Greg Van Avermaet

*Edvald Boasson Hagen

*Zdenek Stybar

Le pronostic de PdP

En cas d’arrivée groupée au sprint, Kristoff est le grand favori. Déjà vainqueur, il est orienté sprinteur de classiques et si son équipe l’épaule au mieux il gagnera demain. Intrinsèquement, il est bien plus puissant et résistant que Bouhanni. Cela devient plus compliqué si les équipes de sprinteurs ne peuvent plus assurer la chasse aux attaquants. Il y en aura et les hommes en grosse forme du moment sont Van Avermaet et Cancellara. Je choisirais le Suisse en solitaire sur les 2 derniers kilomètres mais Matthews ne dira pas son dernier mot. J’imagine bien l’Australien aller chercher la victoire en véritable puncheur.

© photos : CyclingTips

2 comments on “Preview : Milan-San Remo 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *