Actualités

Championnats du Monde : Richmond 2015

Petit rappel

Comme chaque année, les championnats du monde de cyclisme sur route sont composés de trois épreuves : un contre-la-montre par équipes, un individuel et une course en ligne.

La première est atypique du fait qu’elle se court en équipes de marques depuis 2012 (cf. les équipes UCI) tandis que l’épreuve individuelle de CLM et la course en ligne regroupent historiquement les coureurs en formations par nation. Les vainqueurs ont par la suite l’honneur de porter le maillot arc-en-ciel de champion du monde pendant l’année suivante, et ce jusqu’aux prochains Mondiaux. Par la suite, un vainqueur gardera toujours un liseré sur les manches de son maillot en rappel de son titre passé.

Richmond 2015 : BMC, Kiryienka et Sagan !

Les Etats-Unis, et plus précisément la modeste ville de Richmond accueillaient les Mondiaux du 19 au 27 Septembre 2015.

Le CLM par équipes de 38,8 km est remporté par l’équipe BMC Racing, véritable spécialiste de la discipline. Les tenants du titre ont donc confirmé leur domination devant Etixx-Quick Step, autre équipe trustant les podiums depuis la nouvelle mouture. Movistar finit à une belle troisième place privant Orica GreenEdge de podium pour la première fois.

Pour l’épreuve individuelle, il s’agissait d’un long parcours de 53,10 km où les favoris ne manquaient pas à l’appel : T. Martin, T. Dumoulin ou encore R. Dennis et T. Phinney (ces deux derniers étant déjà champions du Monde avec le Team BMC trois jours auparavant). Vasil Kiryienka va mettre tout le monde d’accord en décrochant le titre devant Andréa Malori à 9 secondes et une superbe prestation du français Jérôme Coppel relégué à 26 secondes.

Outre les épreuves de CLM, le principe de la course en ligne est simple : une boucle de 16 km à répéter seize fois pour arriver à un total de 259,2 km. Au menu, trois ascensions concentrées sur la fin du parcours, des pavés et une arrivée quasi plate. Un parcours digne d’une classique flandrienne taillé pour A. Valverde, N. Terpstra, G. Van Avermaet, T. Boonen ou encore P. Gilbert.

2015_UCI_Road_World_Championships_road_race_profile

Peu surprenant pour autant, c’est un Peter Sagan impérial qui s’impose devant Michael Matthews et Ramūnas Navardauskas. Peter Sagan montre une fois de plus son talent de sprinter polyvalent. Sa pointe de vitesse, son punch et sa bonne capacité à passer les bosses en font un coureur en or que bon nombre d’équipes s’arracheront à l’avenir. Michael Matthews est le puncheur par excellence et sa présence ici ne m’étonne guère vu le parcours. A mon sens, la surprise vient de Navardauskas qui coiffe au poteau un dénommé Kristoff et devance les grands favoris de ce genre d’épreuves cités précédemment. Chapeau.

Les podiums

CLM par équipes :  16px-Gold_medal_world_centered-2  BMC Racing     16px-Silver_medal_world_centered-2  Etixx-Quick Step     16px-Bronze_medal_world_centered-2  Movistar

CLM individuel :  16px-Gold_medal_world_centered-2  V. Kiryienka     16px-Silver_medal_world_centered-2  A. Malori     16px-Bronze_medal_world_centered-2  J. Coppel

Course en ligne :  16px-Gold_medal_world_centered-2 P. Sagan     16px-Silver_medal_world_centered-2 M. Matthews     16px-Bronze_medal_world_centered-2 R. Navardauskas

richmondwc-2015-boonen-degenkolb-min

© photos : Casey B. Gibson

One comment on “Championnats du Monde : Richmond 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *